image/svg+xml image/svg+xml id="contact" /> image/svg+xml image/svg+xml
Münze
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site web,
vous consentez à ce que nous utilisions des cookies et des technologies similaires. Aller à la politique de confidentialité.

Covid-19: Informations de la SUVA

Le Covid-19 peut-il être reconnu comme une maladie professionnelle?

Oui, il peut s’agir d’une maladie professionnelle, à condition que les collaborateurs exerçant l’activité professionnelle en question soient exposés à un risque bien plus élevé de contracter le coronavirus que le reste de la population. Il ne suffit pas que la personne ait été contaminée plus ou moins fortuitement sur son lieu de travail. Chaque cas doit être étudié de façon approfondie. Le risque peut être bien plus élevé pour le personnel des hôpitaux, des laboratoires, etc., qui est en contact direct avec des personnes ou des objets infectés dans le cadre de leur activité. De même, les collaborateurs des EMS ainsi que des foyers pour personnes handicapées peuvent être exposés à un risque considérablement plus élevé dans le cadre des soins directement dispensés aux pensionnaires infectés. Aucune reconnaissance en tant que maladie professionnelle ne peut avoir lieu pour ceux dont l’activité n’est pas axée sur l’accompagnement et le soin de personnes infectées, p. ex. les vendeurs, la police, ou encore le personnel de nettoyage des hôtels.


Une infection par le Covid-19 a été prouvée et reconnue comme une maladie professionnelle. Mon médecin a ordonné ma mise en quarantaine, bien que je ne présente plus aucun symptôme. La Suva va-t-elle me verser des indemnités journalières durant la période de quarantaine?

Oui, si la mise en quarantaine est indiquée médicalement et qu’elle a fait l’objet d’un certificat médical.


Ai-je droit à une indemnité journalière si, en raison de séquelles d’un accident ou d’une maladie professionnelle, je suis considéré comme un patient à risque en lien avec le coronavirus et que je ne peux donc pas travailler?

Non. Dans cette situation, la Suva ne peut prendre en charge aucun coût lié à des mesures préventives. En revanche, il est peut-être possible de toucher une allocation pour perte de gain dans le cadre des mesures prises par le Conseil fédéral pour atténuer les conséquences économiques de l'épidémie.


Notre entreprise a pris des mesures de chômage partiel. Comment mes collaborateurs sont-ils assurés à présent?

En cas de chômage partiel, la couverture d'assurance reste la même. La totalité du salaire reste assurée. Lors de la déclaration des salaires aussi, il convient de toujours saisir l’intégralité de la masse salariale.


Autres informations de la Suva relatives à l’artisanat et l’industrie: hotline pour les questions regardant la protection des travailleurs contre le coronavirus dans l’artisanat et l’industrie. Téléphone: 041 419 60 02

Date: 24.09.2020

nach Oben